Le projet : les élèves devaient créer la biographie d’un/e auteur/e imaginaire, engagé(e) avec une cause de leur choix, et puis écrire quelques poèmes individuels en espagnols. Pour conclure, leur professeur Miguel Real Molina, lui-même poète reconnu, les a mis en relation avec des poètes d’Espagne et d’Amérique Latine pour qu’ils envoient leurs textes et puissent parler avec des « vrais écrivains ». Des textes de grande qualité poétique ont été produits.

Pari osé pour les professeurs d’espagnol Miguel Real et Jean-Philippe Zuccala-Guével du lycée de Cornouaille. Ils avaient eu l’idée audacieuse de faire écrire des poèmes en espagnol par leurs élèves de première (spécialité espagnol) dans le cadre d’un projet pédagogique autour de la poésie. Depuis la rentrée de septembre, la quarantaine d’élèves a découvert les techniques poétiques, notamment les figures de style, échangé par e-mail avec des poètes confirmés d’Espagne ou d’Amérique latine. Ils ont aussi traduit des poèmes, rédigé des biographies de poètes imaginaires et, pour finir, pris la plume pour livrer leurs propres compositions, dans la langue étudiée, à raison de deux ou trois par personne. Anaphore, acrostiche, calligramme… Les quatre heures hebdomadaires d’enseignement et beaucoup de travail personnel n’ont pas été de trop pour boucler à la rentrée de janvier ce projet ambitieux. Quelques consignes avaient été glissées par les professeurs. Il fallait décrire des poètes imaginaires engagés et respecter les contraintes techniques pour chaque poème écrit : anaphore, acrostiche, calligramme… Les formes étaient variées, les sujets d’inspiration également comme l’esclavage, la guerre civile, le féminisme, l’homophobie… Les poètes hispanophones qui ont suivi les travaux des élèves ont exprimé leur admiration devant la sensibilité poétique émanant des écrits. « Certains ont même largement commenté les travaux sur leurs réseaux sociaux », précise Miguel Real, également écrivain et traducteur et qui a permis le contact entre élèves et poètes. Article du télégramme du 6 janvier 2021

Documents à télécharger